Comme annoncé dans l’edito, Matthieu BLONDET après 10 ans de bons et loyaux services, a décidé de passer la main de la présidence de l’AHFMC.

On ne l’a pas laissé partir comme ça et l’assemblée générale du 13 février a été une belle occasion de le remercier de son investissement et de son dynamisme et peut-être surtout de sa capacité à fédérer. Dix ans de travail pour transmettre un outil encore plus efficient au service de la communauté médicale havraise. En tout cas dans ce bilan,  on notera la renaissance du STETHO…

Une page se tourne, certes, mais l’histoire n’est pas finie!

Un nouveau chapitre s’écrit: A l’issue d’une assemblée générale studieuse, pleine de beaux projets de formation pour cette année, un nouveau bureau a été désigné et Elsa FAGOT GRIFFIN, médecin généraliste (plateau Nord, Caucriauville, MSP Les Palmiers), déjà très engagé dans l’association a, tout naturellement accepté d’assumer la fonction de présidente pour les prochaines années.

Le reste du bureau est constitué ainsi :

  • Vice- présidentes : Dr Carine BROCARD, biologiste  médicale Biocéane, et Dr Clémence BURES, endocrinologue GHH 
  • Trésorière : Dr Iulia CASAUX, médecin généraliste
  • Trésorière adjointe : Dr Charlotte RENAUT, médecin généraliste
  • Secrétaire : Dr Lucie GERVAIS, médecin généraliste

Un bureau renouvelé avec de jeune recrues mais … une chose pourra lui être reprochée: son manque total de parité. Mais où sont donc passés les jeunes médecins mâles? 


Une petite interview de notre nouvelle présidente, bienvenue Elsa !

Le Stétho : Qu’est ce qui t’as amené à prendre la présidence ?

Elsa : Parce que Matthieu me l’a demandé… trêve de plaisanterie. La formation, ça fait partie de mes projets phares, formation initiale auprès des internes, formation continue… Depuis 7 ans que je connais l’AHFMC, j’ai toujours aimé le principe de cette association au service de ses adhérents, qui prône une coopération entre les professionnels de santé de tout horizon. 

Le Stétho : Quels projets pour l’AHFMC ?

Elsa : pour 2020 ? Pour 2020, nous entamons un travail de conquête des médecins hospitaliers et des spécialistes. En effet, l’AHFMC depuis sa création a rassemblé médecins hospitaliers et libéraux, généralistes et spécialistes. Ces dernières années, on se rend compte que la majorité des participants à nos formations sont des généralistes, probablement parce que les formations sont pensées par des généralistes. Il semble donc important que l’AHFMC redevienne l’outil de tous. Nous allons nous ouvrir à la formation multidisciplinaire, en intégrant d’autres professionnels de santé dans nos réflexions.

Pour les années qui viennent, j’aimerais aussi qu’on puisse développer des actions de convivialité pour les professionnels de santé. On a commencé avec l’accueil des internes de médecine générale l’année dernière, mais il faudrait réfléchir à d’autres possibilités.

Le Stétho : Pour dans 10 ans ?

Elsa : Dans 10 ans, on espère une association toujours présente, qui fêterait alors ses 60 ans, en forme et toujours dans l’innovation

Le Stétho : Comment vois tu l’évolution de la pratique médicale dans 10 ans…

Elsa : Ce que j’aimerais, c’est développer les moyens de communication entre les professionnels. Parce que finalement, ce qui fait qu’une prise en charge se déroule sans accro, au delà de la thérapeutique, c’est la bonne communication entre les intervenants autour d’un patient. Et la formation, c’est un moyen d’y parvenir : si tout le monde se rencontre lors des formations, on n’hésitera plus à se contacter pour des avis. La connaissance du maillage des professionnels de santé, c’est indispensable. Au Havre, cela a commencé il y a longtemps et beaucoup de territoires nous l’envient, mais c’est un objectif à long terme que de poursuivre dans ce sens. 

A suivre ! et bon vent à la nouvelle équipe ….

 

image_pdfimage_print