Un peu dans l’esprit de nos prochaines Journées médicales havraises, sur le thème HANDICAP et SANTÉ, le 24 novembre dernier, dans le cadre de la quinzaine du Handicap organisée par la Ville du Havre, le Dr Djéa SARAVANE donnait une conférence sur le sujet des Soins somatiques et qualité de vie des personnes avec Autisme, conférence organisée en partenariat avec l’association ASPERGER;

Le Dr Djéa SARAVANE a fait pour le Stétho, un résumé de son intervention, que nous vous partageons :

Les Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) sont une condition neuro développementale hétérogène et complexe. Les TSA sont aujourd’hui diagnostiqués selon la présence et la sévérité des anomalies de la communication, interactions sociales, et de comportements répétitifs. Ils s’accompagnent le plus souvent de nombreux problèmes médicaux qui sont plus communs chez la personne TSA que dans la population générale. La mortalité prématurée est plus courante dans cette population avec des taux de mortalité de 3 à 10 fois supérieurs que dans la population générale. Les décès sont souvent le résultat de complications relatives à des comorbidités organiques comme l’épilepsie, les troubles du sommeil, les troubles respiratoires, les troubles gastro intestinaux…

Les personnes TSA ont le lourd fardeau de souffrir des pathologies médicales et psychiatriques (troubles anxieux, troubles de l’humeur). Leur déficience sous-jacente en matière de communication sociale, l’altération sensorielle nuisent à la prestation de soins médicaux préventifs.

Afin d’assurer aux personnes TSA l’accès au système de santé, il est important que les professionnels de santé ne fassent pas passer des symptômes inhabituels propres à une maladie comme un problème de comportement ou faisant ‘partie de l’autisme’. La douleur et les problèmes physiques, surtout chez les dyscommunicants, se présentent le plus souvent sous des formes atypiques et sont donc fréquemment rejetés à tort comme des problèmes mentaux ou comportementaux.

Et pourtant toutes les recommandations de bonnes pratiques professionnelles soulignent que devant tout comportement soudain et inexpliqué, une recherche d’une cause somatique est indispensable et l’évaluation de la douleur doit être systématique.

Souvent on ne laisse pas parler la personne TSA de ses douleurs, dans son langage propre, de sa souffrance, de sa maladie, si son discours ne s’inscrit pas dans nos références anatomiques et organiques. Comment permettre à ces personnes de parler de la douleur au moment où ils souffrent et avec quels mots ?

Le langage du corps prend tout son importance surtout chez les dyscommunicants.

Pour aller plus loin, nous vous proposons de l’écouter :


 
FOCUS SUR L’ASSOCIATION ASPERGER FAMILY

Par sa présidente, Mme Stéphanie AUDEBERT

Notre association existe depuis bientôt 10 ans. Elle est gérée bénévolement par des parents concernés. Nous comptons aujourd’hui plus de 150 adhérents.
 
Notre mission est d’accompagner les familles et les personnes TSA. En effet, nous leur proposons de l’écoute, un soutien dans l’écriture des dossiers MDPH, l’orientation vers des professionnels, une aide à l’inclusion scolaire et professionnelle.
 
Des ateliers d’habiletés sociales sont animés chaque semaine par petit groupe d’âge, de l’enfance à l’adulte.
 
Un atelier « Répit scolaire » est également proposé pour les enfants de primaire et de collège.
 

Contact : ASPERGER FAMILY –  18 Rue des Mines –  76700 HARFLEUR 

Vous pourrez retrouver les bénévoles d’Asperger Family parmi les exposants des 58èmes Journées Médicales Havraises, les 27 et 28 janvier prochains
image_pdfimage_print