Constat des infirmiers : Nous sommes une profession prescrite, ce qui veut dire que chaque facturation de nos actes de soins à la CPAM est liée à la nomenclature applicable selon la prescription.

Dans un contexte d’économie de la Santé, beaucoup d’ infirmières et infirmiers se retrouvent alors avec des notifications d’ indus parfois liées à des ordonnances mal rédigées ou tout du moins imprécises. Ainsi, elles sont non conformes à la nomenclature et entraînent des contrôles fréquents.

Dans ces situations, l’IDEL est donc amenée à recontacter le secrétariat du médecin prescripteur pour que l’ordonnance soit modifiée, entraînant une perte de temps aussi bien pour elle-même que pour le médecin.

Cet article ambitionne donc de faire appel à la cohésion des professionnels de santé dans le cadre du développement de l’ exercice coordonné. Faire gagner du temps à tout le monde et répondre aux besoins du patient!!!

En pratique, l’ordonnance doit préciser de manière générale:

  • la date de prescription
  • les nom et prénom du patient
  • “faire pratiquer par une IDE”
  • la fréquence du soin
  • préciser si les soins doivent être réalisés à domicile ou au cabinet
  • préciser si les fériés et dimanches sont compris (surtout pour un pansement tous les 2 jours par exemple)

 

INJECTIONS :

Bien préciser la nature du produit, le dosage, la voie d’ abord et l’horaire si exigence il y a à cet égard

PANSEMENTS :

Ici, la fréquence est vraiment importante.

Par ailleurs, il faudrait préciser le nombre de plaies, la superficie (étendue ou non), éventuellement le siège et si méchage ou non.

MÉDICAMENTS :

Noter “troubles à l’observance” peut suffire à définir le cadre d’ intervention.

Soit tous les jours, soit une séance de surveillance clinique hebdomadaire (pour la refection du pilulier)

SOINS D’HYGIENE:

Le libellé “ Faire DSI (Démarche de Soins Infirmiers)” suffit puisque c’est de cette dernière, réalisée par l’ IDE prenant en charge les soins, que découlent les soins à effectuer (notion de durée des soins inutile)

Merci pour votre collaboration !

Bertrand CLODIUS, URPS infirmier

PS: la nomenclature va être amenée à changer d’ici 2020, mais nous ne manquerons pas d’ actualiser cet article si nous y sommes invites.

image_pdfimage_print