… réjouissons-nous !

Bon, ça y est, nous y sommes… c’est les vacances qui commencent ! le temps est clément (ni trop chaud, ni trop froid…. Comment ça ? le vent est frisquet !!!!) les cafés nous proposent d’immenses terrasses ensoleillées et les restos, leurs menus d’été.

Donc réjouissons-nous de ce moment privilégié et ne regardons pas avec trop d’insistance les gros titres des magazines. Nous les retrouverons à la rentrée avec peu de chance qu’ils aient variés durant l’été (du moins espérons-le, nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle cata !)

A ce jour, nous avons la variole du singe qui s’étend doucement mais dont on ne sait que penser. La vague du BA5 qu’on va regarder passer. Les examens gynéco qui peuvent être qualifiés de viol selon les circonstances, jusqu’où va-t-on aller ? et la crise des urgences exacerbée par les congés… mais sur ce point, n’avons-nous pas l’impression que le Dr Braun est venu espionner notre village d’irréductibles pour rédiger ses 41 recommandations de la « mission flash » concernant les soins urgents ?

Au Havre, nous avons même une longueur d’avance ! Avec le SAS, le 116-117 et tous les services d’Urgences ouverts 24/24 (Hé oui, la clinique des Ormeaux a réouvert ses urgences de nuit !) et des praticiens hyper motivés et aussi le DAC. Mais tout cela est bien fragile donc ne manquons pas de nous réjouir de cette accalmie estivale car la rentrée risque d’être mouvementée.

D’ailleurs, nous manquons d’articles médicaux, vous avez toutes les vacances pour rédiger quelques lignes sur vos actualités ou activités particulières (ou non) ou bien un cas clinique ou un billet d’humeur…

Nous nous retrouvons en septembre pour de nouvelles aventures et un agenda de rencontres pour le dernier trimestre bien rempli.

En attendant, bonne lecture et bon repos !

Carine BROCARD

 

image_pdfimage_print