En septembre prochain, un bus viendra au Havre pour sauver la vie de femmes en situation de vulnérabilité socio-économique.

Les 13 et 14 septembre 2022,  le Bus du cœur de femme fera étape au Havre à l’Atrium de Caucriauville pour dépister gratuitement les femmes en situation de précarité pour lesquelles les risques d’accident cardiovasculaire sont plus élevés.

Claire MOUNIER-VEHIER, cardiologue au CHU de Lille, professeur de médecine vasculaire et co-fondatrice d’Agir pour le cœur des femmes parcourt la France depuis septembre 2021 pour proposer un dépistage gratuit chez les femmes en situation de vulnérabilité.

Contrairement aux idées reçues, les maladies cardiovasculaires ne touchent pas que les hommes. Chez la femme il s’agit de la première cause de mortalité, 200 patientes décèdent chaque jour en France des suites d’un accident cardiovasculaire.

Dans chaque ville visitée par le Bus du Cœur près de 200 femmes ont pris rendez-vous pour un bilan cardiaque et gynécologique de dépistage réalisé par des professionnels de santé bénévoles.

Chez la femme la prévention des maladies cardiovasculaire est indispensable car les symptômes sont plus souvent atypiques et les conséquences plus graves que chez les hommes.

Grace à un dépistage et un suivi régulier 80% de ces accidents cardiovasculaires pourraient être évités.

Cette campagne de communication et de dépistage pour encourager les femmes à la prévention et pour les alerter  sur les symptômes souvent atypiques qu’elles peuvent présenter.

Ces femmes doivent être réintégrées dans un parcours de soins cardiovasculaire et gynécologique : 10 à 20% de ces femmes n’ont plus de médecin traitant.

La pandémie de Covid a aggravée la situation : les consultations programmées ont été différées avec une augmentation des accidents cardiovasculaires en retardant le diagnostic.

Ce dépistage sera réalisé par des professionnels de santé locaux avec l’aide des services sociaux de la Ville et de la CPAM qui pré invitent ces femmes et les inscrivent selon leur souhait.

A l’issu de ce dépistage, les femmes à risque seront remises dans le parcours de soin avec des rendez-vous planifiés.

Nous souhaitons associer au dépistage l’Hôpital Jacques MONOD, l’Hôpital Privé de l’Estuaire, la clinique des Ormeaux, les centre de réadaptation, l’Institut des Formations Paramédicales du Havre, les professionnels de santé libéraux du Havre : médecins généralistes, cardiologues, angiologues, gynécologues, infirmières et élèves infirmières….

Dr Benoit BLANCHARD, cardiologue


Plus d’info sur le site : https://www.agirpourlecoeurdesfemmes.com/agir/actualite/Les-Bus-du-Coeur

image_pdfimage_print