Le projet de télémédecine mis en place par Sextant 76 consacre une partie à la cancérologie

La prise en charge du patient en cancérologie s’appuie en grande partie sur une étape obligatoire et incontournable, la Réunion de Concertation Pluridisciplinaire, la fameuse RCP. Celle-ci émet une proposition de stratégie thérapeutique à chaque nouveau diagnostic et théoriquement à chaque nouvel ajustement de cette stratégie. Il fait également une proposition pour chaque étape de l’évolution de la maladie. La RCP réunit un nombre minimal de 3 spécialités différentes. Les réunions sont programmées selon un calendrier fixe et font l’objet d un compte-rendu pour chaque discussion, compte-rendu colligé dans le DCC, Dossier Communiquant en Cancérologie. Ce compte-rendu est diffusé au médecin traitant du patient.

La plupart des traitements, environ 80 %, entre dans le cadre des référentiels et ne nécessitent, en fait, pas de discussion mais un simple enregistrement.

Pour les 20% restants, les référentiels laissent le choix en fonction des possibilités thérapeutiques, mais aussi de la volonté du patient, de son état physique, et d autres facteurs généraux.

Le médecin généraliste du patient, par sa connaissance et sa proximité avec celui-ci devrait pouvoir apporter sa contribution à la discussion. En effet le bénéfice attendu doit être mis en balance avec les effets secondaires prévisibles, balance sur le patient n’appréhende pas toujours et pour laquelle il doit pouvoir s appuyer sur son généraliste, qui en conséquence doit apporter cette contribution à la RCP.

Dans les emplois du temps impossibles de tous, le généraliste peut difficilement se déplacer à l’heure et à la date d une des 26 RCP mensuelles qui sont les piliers de la cancérologie au Havre.

L’idée est donc venue de proposer un projet cancérologie dans le cadre de la CPTS Grand Havre afin que le médecin généraliste du patient puisse, s’il le souhaite et s’il le trouve utile, tenir sa place dans la discussion.

L’idée est simple : le médecin traitant du patient est prévenu du passage du dossier de son patient en RCP et peut s y connecter si nécessaire de façon simple et pragmatique.

Nous reviendrons pour présenter le projet de façon précise et donner les modalités pratiques  mais une phase pilote sur 3 RCP débutera mi-janvier, nous voulons d’ors et déjà en présenter les grandes lignes.

Ce projet est co-piloté par Sextant 76 et le  réseau 3C, qui est l’institution gérant la totalité des RCP au havre.

Les pilotes sont Dr Alice RIBOULET (médecin généraliste), Dr Laurent MARTIN (oncologue radiothérapeute), Karine HENDERSON, la coordinatrice du 3C, et bien sûr Myriam BLONDET, chargée de projet télémédecine pour Sextant 76 .

En pratique trois RCP ont été retenues pour cette phase pilote,

  • la RCP de gastro enterologie du GHH,
  • la RCP de gynécologie de HPE,
  • la RCP de médecine-soins palliatifs des Ormeaux.

L’outil utilisé sera Idomed

Dans ces 3 RCP,  la liste des patients présentés est connue.

👉 Chaque médecin traitant sera prévenu du passage du dossier de son patient.

👉 Il pourra alors se connecter à la RCP par Idomed pendant le déroulement de celle-ci et le dossier de son patient sera  discuté sans délai.

👉 Une autre façon de faire sera de laisser sur Idomed des avis ou documents pour la discussion à destination des participants.

L’objectif de ce projet est de faire de la RCP un lieu véritablement pluridisciplinaire en y intégrant l’avis, l’aide et l’opinion du médecin traitant.

Nous revenons très vite vers vous pour une présentation complète et pratique de ce projet.

Dr Laurent MARTIN, oncologue radiothérapeute & Dr Alice RIBOULET, médecin généraliste

image_pdfimage_print