Entre la guerre et la guerre (celle pour gagner un bout de terre et celle pour la sauver toute entière), il nous faut encore passer le pont des élections, qui risquent fort, quel que soit le résultat, d’engendrer une situation explosive, traduisant le malaise et la colère citoyenne, qui conduira, encore une fois, le pays à l’arrêt par des blocages d’activité.

A moins que ce soit le monde microbien qui nous impose encore une nouvelle pause !

Jusqu’à présent, Omicron semble faire barrage et contenir le nouvel ennemi, le variant XD (recombinant avéré entre Delta et Omicron), dont on ne sait pas grand-chose mais qui inquiète car son apparition peut constituer un événement évolutif majeur. A suivre…

Et après le coronavirus, l’adénovirus pourrait s’inviter au journal télé… ! En tant qu’agent responsable des cas graves d’hépatites virales aigues non documentées. A suivre aussi…

Entre les peuples belliqueux, les affres du climat et les virus incontrôlables, la liste de nos ennemis est bien longue.

Bon, nous avons tout de même la chance de vivre, pour l’instant, dans un coin du monde assez épargné, et, il est heureux que nous puissions accueillir des réfugiés de régions beaucoup moins chanceuses. Vous trouverez toutes les modalités de prise en charge spécifique aux patients réfugiés d’Ukraine sur le site de la CPTS grand Havre. Ca peut être utile !

Je finis par une bonne nouvelle (ne les boudons pas !) pour les médecins adhérents à l’AHFMC, nous avons, enfin!, trouvé un lieu et une date, pour la soirée de clôture des JMH 2022.

Changement de lieu, changement de décor… Le jeudi 19 mai 19 h 30, au bar du Hangar O ! (Précisions via NL Ahfmc à venir)

Si vous ne le connaissez pas, c’est l’occasion de découvrir ce lieu atypique, qui vient d’ouvrir sur les quais de Saône, et qui milite pour le 0 déchet, 0 carbone et 0 exclu ! Encore un combat…

Au plaisir de vous retrouver en paix et bonne lecture.

Carine BROCARD

 

 

image_pdfimage_print