Très chers amis, très chers lecteurs,

Nous reprenons la publication de notre newsletter, que nous avions stoppée pour faire place à la newsletter spécial Covid, centrée sur l’actualité brûlante du moment et qui réunissait tous les acteurs de santé du territoire.

Bien malin celui qui saura nous dire où nous en sommes de cette histoire humaine dans l’histoire du temps. Peut etre à la fin et quelques mois auront suffi à mettre l’ennemi à terre, peut etre au début et dans quelques années nous fustigerons notre insouciance du début d’été… seul l’avenir dira ce que nous sommes en train de vivre.

En ce qui concerne cette période extra-ordinaire, nous pouvons et devons être fiers de ce qui a été fait sur notre territoire. Toutes les actions mis en place provenant d’initiatives individuelles ou de l’AHFMC ou de Sextant 76 ont rassemblé tous les professionnels de santé et ont montré que les actions collectives permettent l’exercice optimal des missions de santé publique. Que tous soient remerciés à la hauteur de leurs investissements.

Il est primordial de conserver, d’alimenter et de faire vivre cette dynamique sur notre territoire pour nous construire un avenir « bienveillant ».

L’avenir passera par de nouvelles installations de praticiens et acteurs de santé. Il nous faut être vigilant sur les conditions d’exercice proposées. Il y a 30 ans, les ZAC ont fleuri en périphérie de ville défigurant les alentours, asphyxiant les « petits » commerces de proximité mais au bonheur du chaland. Aujourd’hui nous voyons les ZAM (zone d’activité médicale, pure invention de ma part) fleurirent en centre-ville, sous couvert de bonnes intentions déclarées. Travaillons ensemble à ce que ce nouveau concept médico-commercial ne soit pas la mort de la médecine libérale de proximité et des bonnes relations pluridisciplinaires territoriales établies et que l’on nous envie. D’ailleurs ne ratez pas l’article sur les thèses de Pauline et Joumana, récompensées par l’acceptation d’un poster au Congrès de Médecine Générale et d’une vidéo attrayante sur leur journée d’intégration des internes dans le but de les convaincre de s’installer au Havre.

L’AHFMC va reprendre ses activités de formation continue et il va falloir s’atteler à la mise en place des JMH. Étonnement, l’été sera donc une reprise et beaucoup de travaux nous attendent tous, voyez aussi tous les projets principalement soutenus par Sextant 76 !

On ne devrait pas s’ennuyer…

Très bonne lecture et bel été.

Dr Carine BROCARD

 

 

image_pdfimage_print