Une étude concernant le traitement de la goutte débute au GHH : il s’agit de comparer l’administration immédiate vs différée du Fébuxostat lors d’un accès goutteux chez un patient n’en prenant pas ( ou depuis 6 mois pour ceux ayant abandonné le traitement).

Pour éviter un recrutement purement hospitalier , l’équipe d GHH souhaiterait voir des patients venant de la ville.

Il faudrait qu’il puisse consulter le patient dans les 5 jours suivant le diagnostic. Une CS est organisée à cet effet par le service de rhumatologie.

Pour plus d’information contacter : Dr Didier ALCAIX – didier.alcaix@ch-havre.fr

image_pdfimage_print