Un projet de thèse plutôt original a vu le jour en novembre 2018. A l’initiative, Joumana, interne de médecine générale en fin d’études, qui découvre le territoire havrais et sa richesse, couplé à une dynamique des médecins intéressante pour une jeune professionnelle de santé. L’envie lui vient de mettre en valeur ses deux caractéristiques auprès des autres internes. L’idée est alors de rendre les semestres d’internat plus attractifs en sortant des stages, et d’imaginer convaincre quelques jeunes professionnels de finir par s’installer au Havre ou ses environs.

Le projet prend alors forme, et l’appui de Pauline, elle aussi interne en médecine générale, devient nécessaire vu l’ampleur de l’événement. L’idée émerge : et si on créait un escape game dans la ville ? Escape game, c’est le nom à la mode de la chasse au trésor, version 2.0. C’est une évidence, c’est un bon moyen de faire découvrir la ville. Partenariat avec Le Havre Seine Métropole, avec l’Office du tourisme, le Groupe Hospitalier Havrais, réunion sur réunions, plannings, outils, devis, et aussi bibliographie de thèse, les semaines sont chargées pour organiser l’événement parfait.

Objectif caché de cette journée : faire se rencontrer médecins du secteur et internes, les faire échanger sur les conditions d’exercice dans la région. Pour cela, jeunes installés et remplaçants se portent volontaires pour encadrer des petits groupes d’internes de médecine générale.

Rendez vous pris à l’internat pour démarrer le jeu en équipe.

Chaque équipe était composée de 3 à 5 internes, guidés par 2 médecins.

Le temps de faire rapidement connaissance, de démarrer l’application (Android ! Et pas Iphone ) et c’est parti, direction l’abri chirurgical, pour une réminiscence historique des heures sombres de la ville du Havre. Ensuite chaque équipe se dirige vers les points stratégiques : square saint Roch, église saint Joseph, avenue Foch, passage au 17ème étage de la Tour de l’Hotel de Ville pour admirer l’architecture Perret….

Chaque étape est ponctuée par une énigme à résoudre et entre chaque étape, les équipes se prennent en photos avec les gouzous rencontrés en chemin.

Cet après midi est aussi une occasion pour les plus jeunes d’échanger avec les «anciens» autour d’un verre en terrasse, et de parler de choses plus personnelles, comme l’organisation du temps de travail, le ressenti sur les différentes périodes : internat/remplacements/installation, la gestion de l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle….

Pour clôturer cette journée d’accueil, cocktail dînatoire au Palais des régates. Magnifique coucher de soleil, animations, souvenirs des soirées médecine font suite au discours du Président de la communauté urbaine Mr Jean-Baptiste Gastinne.

Mais laissons la parole à quelques internes :

Marion, interne de 2ème semestre :

Belle journée, riche en rencontres et en découvertes. Une journée organisée par des médecins généralistes pour des médecins généralistes, c’est agréable de se retrouver une journée tous ensembles entre internes d’une même spécialité, en dehors du cabinet, des cours… nous étions là juste pour le plaisir de partager un moment ensemble.

Au programme, balade des endroits symboliques et insolites de la ville ! Nous avons pu découvrir un hôpital souterrain de la ville, monter en haut de la Tour de l’Hotel de ville, partager une jolie soirée aux Régates, des petits privilèges qui font énormément plaisir et qui nous permettent de mieux nous approprier la ville. Même en étant du Havre, je me suis rendue compte que ma ville est encore pleine de secrets. J’ai beaucoup apprécié de pouvoir discuter avec de jeunes médecins installés, partager nos expériences, nos ressentis sur nos débuts, et nos doutes. Je suis ravie d avoir pu rencontrer mes co-internes, que je n’ai pas forcément l’occasion de connaître car je ne suis pas à l’internat et je ne suis finalement pas la seule dans ce cas là ! C’est rassurant de savoir que nous ne sommes pas seuls. Je suis heureuse d’avoir pu vivre cette journée en début d internat. Merci !

Adrien, interne de 6 ème semestre :

Bien qu’ayant été interne pendant 4 semestres au havre, beaucoup de choses sur son histoire m’étaient inconnues, c’est pourquoi cette activité d’Escape Game au sein de la ville m’a fait comprendre beaucoup sur le havre et sur son passé. L’ouverture exceptionnelle de l’hôpital souterrain ainsi que sa visite guidée a été une expérience unique et très enrichissante sur le plan culturel.

La rencontre avec de jeunes médecins remplaçants et avec des médecins installés, pendant la visite de la ville mais aussi lors de la soirée organisée au palais des régates m’a permis de découvrir et d’en apprendre encore plus sur le système de permanence de soins au havre. J’ai été très impressionné par leur dynamisme à nous faire connaitre les différents divertissements havrais mais aussi leur motivation à nous informer sur l’exercice professionnel au sein de cette grande agglomération. Leur ouverture à pouvoir nous accueillir en tant que futur confrère m’a beaucoup touché.

J’ai beaucoup aimé apprendre à faire la connaissance des nouveaux internes plus jeunes que moi, j’ai pu leur délivrer à la fois quelques informations sur les différents stages possibles au havre, les facilités de logement au havre mise en place par l’ex CODAH mais aussi leur donner quelques adresses sympathiques où passer des soirées au havre !

Toutes ces rencontres et tous ces échanges ont été instructifs, amicaux et très agréables.

Je garderai un très bon souvenir de cette journée et je la recommande très fortement.

Les bases du projet sont solides, et l’idée est maintenant de le reproduire à chaque semestre (mais sans l’écriture de thèses à chaque fois). Pour décembre, la réflexion commence déjà, et toute idée d’animation pour l’après midi est à proposer (Muma, CEM, jeux, stade océane…). De même, tous les professionnels qui le souhaitent peuvent intégrer le groupe de réflexion (réunion le mardi 30 juillet au soir, lieu à définir mais probablement autour d’une bière !).

Devant un tel succès, on ne peut que se féliciter de l’implication de Pauline et Joumana, et nous leur souhaitons maintenant une belle soutenance.

article co-écrit par Joumana, Pauline, Adrien, Marion, Lucie, Elsa et Carine

image_pdfimage_print